• La Longue Paille

Pourquoi les pailles sont-elles si mauvaises pour l'environnement ?





Les pailles en plastique sont peut-être en train de disparaître. Que ce soit dans les restaurants McDonald's du Royaume-Uni, où l'on teste les pailles en papier, dans la nouvelle législation Européenne qui interdit les produis en plastique à usage unique. De plus en plus de compagnies prennent les moyens de réduire la consommation de cet accessoire si rependu depuis de longues années, présent dans tous vos restaurants, bar, café, cinémas ou autre établissement.

Nous savons tous que les pailles de plastique sont mauvaises pour l'environnement. Mais maintenant que la législation anti-paille entre en vigueur, c'est le moment idéal pour se rappeler pourquoi elles causent tant de dégâts à notre environnement.

Une statistique souvent citée est que les Américains jettent 500 millions de pailles de plastique chaque jour. Après quelques recherches, le chiffre avait été estimé au hasard par un garçon de neuf ans sur la base de ses appels téléphoniques à trois sociétés fictives ! Il a affirmé que le nombre réel est plus proche de 175 millions de paillettes par jour. Mais 175 millions, c'est encore un nombre trop important de pailles jetées. Les pailles sont si omniprésentes dans les régions et les industries qu'il est compréhensible que beaucoup veulent savoir comment les éliminer. Les objets en plastique mettent de nombreuses années à se décomposer, ce qui leur laisse beaucoup de temps pour affecter la faune. 71 % des oiseaux de mer et 30 % des tortues ont été trouvés avec du plastique dans leur estomac. Et la consommation de plastique ne donne à un animal marin qu'une chance de survie de 50 %. Le plastique apparaît comme le plus grand prédateur des animaux marins.

En plus du plastique affectant directement la faune sauvage, un rapport sur l'économie du plastique publié en 2016 par le Forum Économique Mondial estime que d'ici 2050, l'ensemble de l'industrie des plastiques consommera 20 % de la production totale de pétrole et 15 % du budget carbone annuel. Le rapport sur l'économie du plastique estime également que d'ici 2050, il y aura plus de plastiques dans l'océan que de poissons. La lutte pour garder les pailles de plastique hors de l'océan persiste même si beaucoup de gens essaient de recycler leurs pailles de plastique.

La plupart des pailles en plastique sont trop légères pour passer par la trieuse mécanique de recyclage. Elles passent à travers les tamis de tri et se mélangent à d'autres matériaux et sont trop petites pour être séparés, contaminant les charges de recyclage ou étant jetés aux ordures.

Les pailles peuvent aussi se retrouver dans les cours d'eau, affectant la faune et les humains, en tombant des poubelles ou en restant sur la plage. Dans cette optique, il est logique de s'attaquer aux pailles de plastique en provenance des producteurs, comme le fait la nouvelle législation proposée par l'UE. Selon un communiqué de presse de la Commission européenne, la législation exigerait non seulement que les producteurs fabriquent des pailles à partir de matériaux durables, mais aussi qu'ils participent à la gestion des déchets et au nettoyage des produits en plastique, ainsi qu'à des "mesures de sensibilisation".

Cette directive va permettre de changer les mentalités. Beaucoup de gens se sentent dépassés par l'ampleur du problème du plastique. Abandonner les pailles en plastique est un petit pas, et c'est simple pour les gens de s'y mettre. De là, on pourra passer à des projets plus importants.

Bien que l'abandon des pailles en plastique puisse être un petit pas pour certaines personnes, il pourrait avoir un grand impact. Selon l'application Litterati, qui cartographie les déchets, les pailles en plastique sont le sixième type de litière le plus courant.

Starbucks a commencé à introduire un couvercle de gobelet à becs d'oie et s'efforce d'éliminer les pailles de plastique à usage unique dans les années à venir. Certains soutiennent que ces couvercles sont tout aussi difficiles à recycler que les pailles en plastiques et ne sont pas une bonne alternative pour l’environnement.

Les pailles en papier peuvent être une alternative crédible, elles produisent cependant encore des déchets, mais qui restent moins nocives que les pailles de plastique. Il faut aussi veiller à la provenance du papier utilisé et savoir s’il est issu d’une forêt bien géré durablement.

Il existe également des pailles en acier inoxydable, qui sont actuellement la meilleure alternative aux pailles en plastique. Les pailles en acier inoxydable (inox) sont faciles à ranger, à réutiliser et se nettoient facilement à la machine à laver.

Interdire ou limiter l'utilisation de pailles de plastique est un bon début, mais il est important de se rappeler qu'il est également important de nettoyer le plastique qui se trouve déjà dans notre environnement et que nous devons travailler à limiter d'autres articles à usage unique, comme les boîtes et tasses à emporter. La paille est peut-être un petit pas qui a un grand impact, mais ce n'est qu'un pas parmi tant d'autres que nous devons franchir pour aider à protéger notre environnement.

0